Pour changer, analysons et attendons…

Voilà, mon amoureux est allé faire son analyse Fish, on attend les résultats d’ici quelques jours.

Pour les copines de galère qui ne connaissent pas et que ça pourrait intéresser, c’est un examen peu pratiqué en France (une fois de plus on se demande pourquoi ?) qui n’est pas remboursé par la sécu. Du coup, les tarifs varient (60 euros dans notre labo de Reims, 180 au labo d’Eylau à Paris).
Si l’examen décèle des anomalies sur les chromosomes du sperme, on sera fixés sur la raison probable de nos échecs, ou pas.
En principe, cette analyse s’accompagne d’un test de fragmentation de l’adn du sperme, mais ça on l’a déjà fait.

De mon côté, j’ai demandé à refaire un ECBU car les symptômes de l’infection urinaire sont toujours là, même s’ils ont diminué. Puis une vérification de la vitamine D et du fer, car je me sens patraque, c’est une torture de me lever le matin (encore plus que d’habitude !!!).

Publicités
Cet article, publié dans Parcours PMA, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pour changer, analysons et attendons…

  1. irouwen dit :

    TU me donne l’impression de prendre tout ça avec « philosophie » serais-ce ta positive attitude qui fonctionne ??
    SI c’est le cas, c’est mieux comme ça, car c’est déjà tellement terriblement dur, qu’il vaut mieux se tourner vers des lendemains meilleurs.
    C’est l’espagne qui t’a envoyé une ordonnance ?? Où as-tu fais la demande à ton vieux gynéco ??
    On se téléphone pour se raconter nos malheurs et nos espoirs …..
    Cela met combien de temps, pour avoir les résultats ??
    Je te fais de chaudes bises normandes

  2. loLo dit :

    En fait, je m’attendais à ce scénario… à force de se prendre des claques, on finit par les anticiper ! Du coup, le Fish, le double don, c’est prévu depuis quelques temps dans ma tête… Même si j’avais pas prévu de recommencer un long parcours en Fivdo, j’avais envisagé qu’on aurait de grandes « chances » de devoir en passer par là en cas d’échecs vu qu’on a une double stérilité. Et puis, je préfère en avoir le coeur net pour éviter de recommencer à perdre du temps, de l’argent, de l’énergie…
    J’ai demandé à mon gynéco pour avoir une ordo pour le fish, j’ai eu sa secrétaire à qui j’ai épelé le nom de l’examen qu’elle découvrait et elle l’a faxée directement au labo. Le biologiste m’a dit qu’on aurait les résultats en une semaine environ, ça me parait peu par rapport aux 3 semaines minimum du labo de Paris, mais bon…
    Je suis contente que tu reprennes un peu du poil de la bête, bientôt tu te sentiras prête à abattre des montagnes et à traverser des continents pour ramener tes poussières d’espoir ! A plus, au téléphone ou par écrit ! Bises du soir !

  3. Bonjour,
    Je découvre ton blog par hasard via « sans cicogne ».
    Pourrais-tu m’expliquer à quoi correspond ce test Fish ?
    Qu’est-ce qui est recherché exactement pour quelle conclusion ?
    Je n’ai pas trouvé grand chose sur le net à ce sujet…
    Merci pour ton aide !

    mon mail : onpasseauplanb@hotmail.fr

    • loLo dit :

      Bonjour et bienvenue !
      Je préfère te répondre ici au cas où d’autres personnes seraient intéressées par le sujet…
      Donc, le test FISH sert à déterminer s’il existe des anomalies dans la composition chromosomique du sperme (contrairement au caryotype qui révèle les anomalies chromosomiques présentes dans le sang).
      Si le test décèle des anomalies, on peut envisager un DPI (diagnostic préimplantatoire) sur les embryons fécondés afin d’écarter ceux qui pourrait être porteur d’une anomalie génétique. D’après mon biologiste, il y a plein de couples qui ont un petit pourcentage d’anomalies et que ça n’empêche pas de procréer. Par contre, s’il y a beaucoup d’anomalies ou rien qu’une seule sur un chromosome lié à la reproduction, ça peut empêcher le bon développement des embryons.
      Ce test est proposé dans le cadre d’échecs répétés de transferts d’embryons ou dans le cadre de stérilité inexpliquée (surtout par les cliniques de l’étranger j’ai l’impression…)
      Par contre, je pense qu’il vaut mieux faire ce test dans un laboratoire spécialisé plutôt que dans un labo de Province : ça coûte plus cher (autour de 180 / 200 euros sur Paris je crois… non remboursé) mais les résultats sont peut-être mieux interprétés. Je dis ça car nous n’avions eu aucune conclusion précise à nos analyses, aucun détails précis sur lesquels la clinique aurait pu s’appuyer pour nous orienter (continuer le DO ou opter pour le double don ??).
      Voilà, en espérant avoir apporté un peu d’eau à ton moulin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s