Ma fin du monde à moi

Comme je m’en doutais, le taux de ce matin est de 21. Pas d’évolution, fin de l’histoire.

J’ai tenu jusqu’au départ d’une de mes collègues venue me souhaiter (en avance) un bon anniversaire………………………………………………………………………………………………………….

La secrétaire de Croquette m’a dit de continuer le traitement, je ne sais pas pourquoi étant donné qu’il n’y a plus aucun espoir mais j’ai pas eu la force de lui demander. Je dois refaire une PDS lundi, jusqu’à ce que le taux retombe à zéro.

Si hier j’étais entre deux eaux, ce soir, je suis à 20.000 lieux sous les mers, et je me demande comment je vais faire pour remonter à la surface.

Quant à mon homme dont je parle peu par respect pour son intimité, il accuse le coup avec un courage hors du commun, sans montrer sa souffrance qui est au moins aussi profonde que la mienne. Pour lui, c’était le dernier essai avec ses propres gamètes. Il lui faut faire son deuil. Un de plus.

Lui aussi, si optimiste d’ordinaire, renonce à envisager un avenir positif.  On s’est dit qu’on arrivait au bout du chemin. On a tout donné, toute l’énergie qu’on a eu, et même celle qu’on avait pas, mais c’est peine perdue. Plus le décompte des chutes s’alourdit, plus il est difficile de se relever.

Alors on se donnera quand on pourra, une dernière chance avec les 2 embryons du donneur et ensuite, on abandonne.

Publicités
Cet article a été publié dans Parcours en Espagne, Parcours PMA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Ma fin du monde à moi

  1. julhat dit :

    Je suis sans voix. Mais mes yeux et mes oreilles sont toujours disponible quoi qu’il arrive pour évacuer tout ça si vous voulez tout les deux. Prenez bien soin de vous et si possible ne restez pas trop seul tout les deux. Je vous aime. Juju.

    • loLo dit :

      Merci mon Juju, je suis très touchée et ton pote le sera aussi quand il lira ton message (il est parti une petite heure jouer de la musique, c’est sa bouée de sauvetage comme tu le sais). Nous aussi on vous aime.

  2. nat dit :

    ……..je ne sais que dire, peur d’être maladroite, je ne peux imaginer votre souffrance……
    je suis tellement triste.
    biz

  3. Kaymet dit :

    Je suis tellement désolée… j’en pleure devant mon écran.
    J’espère qu’effectivement, vous ne resterez pas trop seuls tous les deux, et que vous avez des bras autour de vous pour vous soutenir.
    Je pense fort à vous deux

    • loLo dit :

      Oui on a la chance d’avoir plein de bras, plein d’oreilles attentives, plein de mots réconfortants et aussi on se soutient mutuellement parce que dans cette histoire c’est à nous seuls de panser nos plaies. Quand l’un flanche, l’autre le relève et ça a toujours été comme ça.

  4. LiliePMA dit :

    Je suis triste pour vous, pour toi. C’est tellement dur.
    Je pense bien à vous.

  5. Lilli dit :

    Avec toi par la pensée, je te caline fort

  6. lilas1 dit :

    Je sais ce que tu ressens, aucun mot ne pourra te consoler. On a l’impression que plus rien n’a de goût et que plus rien n’a de sens dans notre p………… de vie de m…………… et puis après quelques temps on s’étonne nous même, on reprend du poil de la bête, on a de nouveau envie de vivre et de rire. Mais je crois que ce moment où on touche le fond est inévitable pour repartir.
    Alors je souhaite que ce mauvais moment passe le plus vite possible pour que vous puissiez envisager le TEC de vos embryons le plus sereinement possible.

    • loLo dit :

      L’envie de vivre et de rire, elle reviendra, mais la sérénité, j’en doute fort… Mais nous irons quand même chercher nos embryons dès que ça sera possible.

  7. Marie dit :

    Vous êtes merveilleusement forts, solides et amoureux pour être arrivés jusque là. Encore une étape, pense quand même qu’il reste ces deux chances supplémentaires en Espagne et surtout prends soin de toi et laisse-toi bichonner. Courage et bises.

  8. irouwen dit :

    Lolo, Lolo je suis bien triste de cette fin là.
    repartir encore une fois
    Quelle accumulation de temps triste et si dur.
    C’est dur, terriblement dur

  9. gaelle dit :

    Je suis tellement triste pour vous… je ne peux pas croire que le sort s’acharne de la sorte… je veux tellement croire que c’est possible… que le don est la solution… les échecs en FIV classiques sont énormément douloureux mais en FIV DO je n’ose imaginer…je vous souhaite beaucoup de courage… je ne trouve pas les mots…

    • loLo dit :

      Gaëlle je suis tellement désolée, car mon exemple n’est pas un bon exemple pour les filles qui comme toi misent tant avec le don d’ovocytes… Il y a tant de couples qui réussissent, c’est cet espoir là qu’il faut garder en tête.

  10. Mon Papillon dit :

    C’est dur, vraiment dur ; j’ai les yeux qui piquent car j’y croyais. C’est bien sûr plus facile d’y croire derrière son écran mais c’est tout aussi facile d’être très émue par une triste nouvelle. Alors voici un conseil tout pourri : pour les fêtes de fin d’année, bourrez-vous bien la gueu** comme il faut, histoire de vous réveiller en 2013 et de repartir plus fort que jamais et sur les chapeaux de roue ! Tchao 2012, à VOUS 2013 !!!!

    • loLo dit :

      si seulement Céline… mais ça fait déjà plusieurs années que chaque nouvelle année porteuse d’espoir s’enchaine sur une autre année remplie de désespoir… en tout cas, merci pour ta présence.

  11. nat dit :

    je te souhaite un bon anniversaire, même si je me doute que le coeur n’y est pas, saches que je pense à toi bien fort…
    gros bisous!

  12. je suis tellement, tellement, tellement, tellement désolée… je pense très fort à toi… Je t’embrasse fort et j’espère tout autant que le vent tournera bientôt pour toi. de grosses bises de soutien

    • loLo dit :

      Merci beaucoup Lueur pour ton soutien et aussi pour le clin d’oeil sur ton blog… ça m’a beaucoup touchée. J’espère que ta soeur va mieux… Prends bien soin de toi et de tes petites lueurs ! bisous

  13. ClairAnne dit :

    Je commente rarement mais là je ne peux passer sans te souhaiter plein de courage.
    Un jour ou un autre, d’une façon ou d’une autre, tu seras maman.

    • loLo dit :

      Ca fait drôle de se l’imaginer… cet espoir s’est tellement éloigné, mais j’espère que tu as raison ! Merci pour ton message et bienvenue sur mon blog, la porte est grande ouverte !

  14. Je découvre ton blog et je suis sincèrement désolée pour vous. Je ne connais pas le protocole pour les TEC mais au cas ou si besoin je peux te donner du decapeptyl. Courage, j’espere que tu remonteras vite la pente. Je t’envoie le plein d’ondes positives. Bisous

    • loLo dit :

      Merci la schtroumpfette pour ta proposition, pour le moment je n’en ai pas besoin… mais je reviendrai vers toi si le cas se présente ! Prend bien soin de toi et de ton petit schtroumpf. Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s