Dysménorrhée

Ça ne veut pas dire bonne année en grec.

J’ai découvert ce mot barbare dans la nuit de samedi dernier.
A 4 heures du matin, pliée en 2, le bas-ventre irradié par une douleur insupportable. A rechercher sur le net un remède, un soulagement quelconque. N’importe quoi qui puisse endormir ces crampes abominables. Les anti-inflammatoires, les antispasmodiques, c’est du pipi de chat. A 2 doigts d’aller aux urgences… La douleur est si violente que j’en pleure comme une petite fille. Je trouve des réponses possibles,  endométriose, fibrome, adénomyose, oui je reconnais bien là l’état des lieux de mon utérus.

J’ai passé mon dimanche au lit, en compagnie d’une bouillotte chaude sur le ventre. D’habitude, je ne suis pas douillette mais là, jusqu’à ne plus pouvoir marcher, c’était le bouquet final.

J’en parlerai avec Croquette que nous allons voir le 29 janvier. J’ai aussi rendez-vous chez mon médecin pour la prescription du frottis annuel… Voilà pour les prochaines échéances.

Sans transition, je profite de cette période de vœux pour remercier toutes celles et tous ceux qui passent par ici et qui m’accompagnent sur ce chemin chaotique. Je vous souhaite du bonheur, de l’amour, de la sérénité, de la plénitude, et de la réussite pour 2013.

A celles qui continuent à faire face à l’injustice et à la solitude de rester sur le quai,  je souhaite que cette nouvelle année vous apporte tout le courage, la patience, la persévérance, l’énergie et la force nécessaire pour réaliser votre vœu le plus cher. Je vous souhaite du fond du cœur un bébé en bonne santé, ou 2… soyons fous ! ou un enfant venu d’ailleurs, et qui vous attend.

Je partage la carte de vœux de mon homme, dont l’optimisme me laisse toujours aussi perplexe et rêveuse !!!…

Timbale optimiste

Après tout, c’est lui qui a raison.

Publicités
Cet article a été publié dans Et la vie dans tout ça ?, Parcours PMA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Dysménorrhée

  1. Mon petit tresor dit :

    Lolo, ton corps te parle en ce début d’année, et ce qu’il te raconte Waouh c’est violent ! Mais tu n’as pas vu un médecin ? Tu attends fin janvier ? C’est passé ?
    En attendant des nouvelles, je te souhaite moi aussi la même chose côté bébé, mais surtout que la santé aille avec sinon ça gâche la fête. Je vous souhaite aussi à tous deux de vivre des moments heureux car chaque jour compte et augmente votre capital bonheur. Comme dit souvent mon mari le bonheur n’est pas une question de chance, il se construit ! Et j’adhère. J’ai longtemps décrété, cru vraiment, que je n’avais pas de chance, que je n’étais pas normale, j’ai longtemps dit des bêtises, mais aujourd’hui, j’en suis consciente et j’ai surtout envie de partager, d’être à l’écoute des autres et d’offrir des sourires, d’être courageuse et bienveillante pour moi-même et de prendre en main mon destin. Alors que cette année soit pour nous toutes l’année de la foi, de l’espérance, de la vaillance. Mais tout ça, j..ai l’impression que c’est déjà toi !!!! Je t’embrasse

    • loLo dit :

      Oui c’est passé, c’était la transition entre l’arrêt du traitement et l’arrivée des règles. L’état général de mon utérus doit y être aussi pour quelque chose. C’est pas la première fois que j’ai ce genre de soucis, mais là c’était particulièrement gratiné…
      A part ça, merci pour tes pensées positives, j’en ai besoin en ce moment, j’ai l’impression de ne plus rien ressentir, ou alors un sentiment bizarre de mélancolie mêlé à une sorte de légèreté d’être tout simplement en vie, comme s’il n’y avait que ça qui devait compter. Ca doit être ça la résilience…
      Je sais que j’ai 2 embryons qui nous attendent à Madrid, et je me raccroche à ça comme une moule à son rocher (j’ai pas mieux comme image !). Je n’ose pas penser à la suite, tant qu’il est encore là, j’ai cet espoir infime. Je dis infime parce que je pense que ce sera le dernier, et qu’il y en a eu tant d’autres avant. J’essaie de me convaincre qu’après, il faudra repenser mon projet de vie, tout revoir en se faisant le moins mal possible. Alors la sagesse de tes paroles et ton empathie font du bien. Je reçois ton sourire, ceux que m’envoient les personnes bienveillantes qui sont ici ou autour de moi, et ça fait du bien !
      Je suis contente que tu sois décidée à prendre ton destin en main, et ne plus te laisser aller à la facilité du désespoir (je parle en connaissance de cause !). Je pense que c’est la seule solution pour avancer vers le mieux, en se faisant la vie la plus douce possible, comme on disait…

  2. Salut, j’ai suivi dans l’ombre ta dernière tentative de FIV et j’en sors à présent pour te souhaiter que l’année 2013 te permette enfin la réalisation de tes rêves, avec ces deux embryons qui t’attendent en Espagne. Et aussi, j’adore la carte de voeux de ton homme ! Alors go 2013 !!!

  3. nat dit :

    je partage l’optimisme de ta moitié et vous souhaite une année 2013 riche en émotions positives…
    gros bisous!

    • loLo dit :

      Moi aussi Nat, je te souhaite une belle année qui va commencer en beauté hein ? Je te souhaite plein de bonheur, à toi et à ta famille, bisous !

  4. Lilas dit :

    C’est bizarre mais moi aussi après 10 années de galères et d’échecs, eh bien tout comme ton homme, je reste assez optimiste et chaque début d’année, je me dis : « Cette fois c’est la bonne « . Cette année, ma famille et mes amis n’ont même pas osé nous souhaiter un bébé pour cette nouvelle année. Ils ont dû penser qu’on avait capitulé…

    • loLo dit :

      Pareil pour moi Lilas pour ce qui est des voeux de l’entourage. Quelque part ils doivent penser comme nous que si ce n’était qu’une question de volonté, on n’en serait pas là. Pourtant, on en a eu des voeux de bonheur et de réussite toutes ces années et des « Cette fois ci c’est la bonne »…
      As tu refais une tentative ?

      • Lilas dit :

        Je vais faire mon TEC vers la fin du mois de février (je serai en vacances ), j’ai 3 embryons congelés qui m’attendent en Espagne. Alors on essaye de positiver et surtout d’économiser un max parce que ça nous coûte cher tout ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s