Holy Lola

J’ai du mal à trouver les mots, j’ai regardé ce film et je suis bouleversée.

C’est l’histoire d’un couple qui part au Cambodge pour adopter.

Un film magnifique que j’ai envie de partager, qui décrit parfaitement la difficulté d’un parcours d’adoption, enfin comme je l’imagine…

Tant d’obstacles et d’entraves, la souffrance de la stérilité, la détresse devant les épreuves, le renoncement.

Mais aussi l’espoir, l’amour, le courage et la persévérance.

Pourquoi je n’ai plus ce courage ? Pourquoi tout est toujours si compliqué ? Pourquoi je n’y arrive plus…

Publicités
Cet article a été publié dans Coup de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Holy Lola

  1. angegalleotti dit :

    C’est avec isabelle carré et jacques Gamblin ?
    Je l’ai vu et j’avais bien aimé. Mais vu avant la pma….

    • loLo dit :

      Oui d’ailleurs j’aime beaucoup ces 2 acteurs, cela faisait longtemps que je voulais le voir, mais je ne sais pas si c’est le meilleur moment en ce moment… en tout cas, il m’a retournée…

  2. Kaymet dit :

    J’aime beaucoup ce film, que j’ai vu plusieurs fois. En plus il se passe au Cambodge, un pays qu’on a visité avec mon chéri il y a 6 ans et qu’on a adoré – je crois que si on s’était tourné vers l’adoption, ça aurait été notre pays coup de cœur (même si ce n’est pas le plus ouvert et le plus simple en matière d’adoption si je me souviens bien).
    Le courage… après toutes ces batailles et toutes ces désillusions, c’est tellement difficile. Je crois que c’est surtout l’espoir qu’il faut chercher; le chemin qui sera celui à emprunter avec l’espoir qui vous guide tout le long – le courage se retrouvera petit à petit, le long de ce chemin.
    Je t’embrasse fort

    • loLo dit :

      Nous avons un ami Cambodgien qui est retourné dans son pays, on aimerait beaucoup aller le voir (quand on pourra se le permettre…). Nous aussi on s’était dit qu’on choisirait ce pays pour un parcours d’adoption mais il nous a dit que c’était fermé justement à cause de toutes ces dérives…
      Ce film est déchirant… nous sommes tiraillés entre l’espoir que représente un parcours d’adoption et la difficulté du parcours. Je n’ai plus d’énergie, je me sens comme si j’avais les 2 pieds dans le même sabot, impossible d’avancer plus… J’ai l’impression d’être arrivée au bout du chemin et en même temps, j’ai beaucoup de mal à m’y résoudre. Je t’embrasse aussi Kaymet et je pense très souvent à toi… j’espère que vous allez bien.

  3. nat dit :

    je suis triste de te sentir aussi désoeuvrée…..
    tu as eu une année épuisante, si vous avez des vacances avec ton homme c’est le moment de partir changer d’air, se vider la tête et trouver un nouveau souffle.N’oublie pas que dans cet injuste combat nous sommes pleins de ressources cachées et je suis sûre que les tiennes ne sont pas très loin, je t’embrasse fort, fort, fort!!!!

    • loLo dit :

      C’est pour très bientôt les vacances… dans une dizaine de jours. Ce n’est pas si facile de prendre du recul avec tout ça… finalement quand on est dans la PMA, on est dans l’action… dans l’attente, dans l’expectative… Alors que quand on y est plus, on se dit voilà… qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Je te fais de gros bisous ma petite Nat 🙂

  4. Lilas dit :

    Bonjour Lolo,
    C’est normal après ton long parcours PMA que tu te sentes découragée et que tu n’arrives pas à te « lancer » dans le parcours de l’adoption. Je pense que tu n’es pas dans cette optique et que tu crois encore un peu au fond de toi, à cette dernière chance avec un double don.
    Enfin peut être que je me trompe mais je reconnais beaucoup de signes similaires aux miens juste avant ma dernière FIVdo.
    Bises Lilas

    • loLo dit :

      Disons que ce dernier double don est le point final de notre parcours PMA, je ne sais pas ce qu’il en sera et je n’y crois plus, c’est juste que j’ai besoin de ce dernier essai pour ne pas avoir de regrets. Je n’ai plus assez d’energie et trop de lassitude pour entamer des démarches dans un projet d’adoption… Je le regrette car ça pourrait être aussi un très beau projet, mais je n’ai plus le courage de me battre, et je ne suis pas quelqu’un qui fait les choses à moitié (je ne peux pas m’investir dans un tel projet en dilettante par exemple…).

  5. Je n’ai pas vu ce film mais je crois qu’il ne faut pas idéaliser l’adoption non plus, parfois il n’y a ni amour ni envie de fonder une famille, seulement l’envie de 2 personnes qui ont envie chacune d’un enfant et « profitent » du fait d’être mariés pour adopter même s’il ne s’agit pas/plus d’un couple et s’il ne s’agira jamais d’une famille… Je connais plusieurs cas comme ça, sans parler de ce que je vis moi au quotidien. Car après, c’est très dur et rageant à porter pour ceux qui arrivent après ça… SInon j’ai bcp aimé ton histoire de la cruche, c’est beau et émouvant mais la cruche fêlée aimerait elle être simplement une cruche normale… Je te souhaite de bonnes vacances et de rentrer revigorée après cette année éprouvante. Bises Apo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s