Mi-maître mi-esclave…

Il y a des jours où j’ai vraiment l’impression d’avoir une double personnalité.

Depuis quelques temps, je suis celle qui essaie de s’en sortir, qui essaie de faire une croix sur 7 années de lutte contre la nature pour avoir un enfant. Celle qui nage à contre-courant, luttant contre ses plus farouches convictions.

Et soudain, au cours d’une bouffe entre potes, le sourire, les éclats de rire, le regard, la spontanéité de cette petite fille, la douceur, la chaleur des bras de ce petit garçon, et me revoilà celle qui se dit : « mais comment je vais faire pour me passer de ça ? »

Et je n’ai pas de réponse.

Bien sûr, sur le moment, j’en profite. Comme s’ils avaient un 6ème sens, les enfants viennent vers moi comme s’ils savaient… et comme si j’étais de leur monde, ou alors c’est une idée que je me fais, tellement je voudrais qu’ils soient du mien. J’aime me mettre à leur portée, à leur écoute, jouer avec eux, partager de la tendresse, des échanges, des conversations, et des câlins quand ils le souhaitent…

Et c’est quand je me retrouve seule avec moi-même que l’absence prend toute la place. Je me sens privée du droit de vivre ces bonheurs au quotidien, et c’est ce qu’il y a de plus difficile je trouve.

Publicités
Cet article a été publié dans Et la vie dans tout ça ?, Humeurs et pensées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mi-maître mi-esclave…

  1. C’est pour moi aussi ce qu’il y a de plus difficile. Il faudrait vivre sur une autre planète pour que ce soit vivable… Et la rentrée, avec des sujets sur la question aux infos, l’effervescence qui va reprendre la semaine prichaine, je supporte pas non plus. J’ai failli écrire sur le sujet, mais a quoi bon, et Contes de fiv a très bien résumé ce que je ressens…

    • loLo dit :

      Et après la rentrée, ce sera le mois du bébé dans les magasins, puis Hallo*ween puis Noël, ainsi de suite ! Tiens, un autre exemple tout bête, je fais ma mammo annuelle l’autre jour, et sur la porte de la pièce de radiologie, il y a un panneau d’avertissement avec une femme enceinte « si vous pensez être enceinte, signalez-le » pfffffff, et si je souffre de savoir que je le serai jamais, je peux le signaler aussi ?…. Tout est comme ça, tu vas dans un endroit quel qu’il soit, tu en ressors avec le moral dans les chaussettes….

  2. Nat dit :

    Quand on est dans la spirale de l infertilité tout ce qui nous entoure nous rappelle ce manque….enfin c’est ce que je ressentais avant d avoir ma fille. Je comprends cette douleur, ces questions sur un avenir  » sans » … Nous l adoption ne faisait pas partie de nos choix donc si les iad n avaient pas marché on avait eu une discussion ou l on était d accord pour accepter une vie a deux sans enfant. Bizarrement c était plus facile pour moi et beaucoup moins pour mon mari qui portait cette culpabilité d être stérile alors que moi je l aime et j aurai accepter par amour de vivre sans enfant.
    Mais je comprends ces sentiments de privation que tu ressens mais tu as encore une chance, tu n es pas au bout du parcours, il faut y croire de toute tes forces, de tout ton coeur…. Et surtout tu as a tes cotes un homme qui t aime, il y a des gens qui cherchent toute leur vie l amour sans jamais le trouver, c est déjà une grande chance 🙂
    Si j avais encore l âge requis j aurai voulu faire don de mes ovocytes, on était OK avec mon mari mais en France c est 37 ans…. Ton histoire ton parcours me touche beaucoup.

    • loLo dit :

      Pour nous l’adoption n’est pas non plus à l’ordre du jour… Va savoir ce que l’avenir nous réserve. Merci pour ton genril message ma petite Nat’ et de tes passages par ici !

  3. ma belle comme je comprends… et comme j’aimerais tellement que la prochaine tentative soit la bonne…
    garde espoir ma belle, même si je sais qu’il y a des jours avec et des jours sans.
    je t’embrasse bien fort

  4. loLo dit :

    On verra Lueur, tout peut arriver même si mon coeur n’y crois plus et que ma tête ne s’autorise plus à y croire. Il doit sans doute quand même y avoir une toute petite lueur d’espoir bien cachée quelque part sinon je ne ferais sans doute pas ce dernier voyage… Je te fais aussi de gros bisous et j’espère que tout va bien pour vous, Bébé et Bébée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s