Seize

C’est le nombre de tentatives en PMA que nous avons fait jusqu’ici, depuis les IAC jusqu’au double don. Nous voilà repartis pour la 17ème tentative, le 3ème et dernier cycle de FivDo à l’étranger.

Quand je regarde en arrière, je me demande comment on a fait pour se relever à chaque fois.

16 échecs… je ne compte pas le nombre d’embryons qui ont visité mon utérus (de la taille d’un loft selon Croquette…) et qui ont changé d’adresse.

Quand on a commencé notre parcours, une collègue de travail m’avait confié avoir attendu 7 ans avant d’avoir son premier enfant. Je m’étais dis que JAMAIS je n’aurais le courage de lutter aussi longtemps pour avoir le mien. Et pourtant…

Lorsque j’enchainais les FIV, je lisais sur les forums auquel je participais quotidiennement, des témoignages de « receveuses » de dons d’ovocytes, et je me disais que JAMAIS je n’aurais la force d’aller jusque là. Et pourtant…

Et pourtant, nous voilà à nouveau avec la grande naïveté de croire que ça pourrait encore marcher !

Car même si ce dernier voyage sera l’épilogue de 7 années de quête, et que nous partons pour un dernier « voyage symbolique » en grande partie pour mettre un terme à ce parcours qui nous a essoufflés tous les 2, j’avoue que tout au fond de moi, j’ai le cœur serré et l’immense espoir que cette tentative de la dernière chance puisse être la bonne, même si je crains le pire.

J’ai bien dit « immense espoir » car on y est au bout du chemin, et qu’il n’y en aura pas d’autre.

Et je crains le pire, car restons lucides… malgré les bons résultats de la clinique tchèque et le fait que le don marche pour beaucoup de mes copines de galères (pas toutes malheureusement…), pour nous ce sera le 6ème transfert dans le cadre du parcours de don qu’on a commencé il y a déjà plus de 3 ans…. alors on se fait guère d’illusions.

Oui je vous l’accorde… (et là j’entends toujours les mêmes petites voix qui s’acclament en chœur… si, si, je vous ai entendues, inutile de vous cacher !!!)

OK, ce n’est «  » » »que » » » » le 2ème essai en DD,
OK, je n’ai plus ma grosse patate sur l’utérus (paix à son myome !),
OK, nous avons changé de clinique et de pays,
OK, c’est quand on arrête de continuer (oui ça existe) que ça finit par marcher !
OK, je vous l’accorde !!!

Mais quand même…  je n’y crois absolument pas.

Photo prise par mon namoureux

Photo prise par mon namoureux, il ne manque que nous sur la dernière marche !

Et pourtant, début des patchs lundi…

Publicités
Cet article, publié dans Humeurs et pensées, Parcours en Espagne, Parcours en République Tchèque, Parcours PMA, Photos, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Seize

  1. monpetitoeuf dit :

    Oh Lolo … Tu dois garder espoir !!!! La vie est pleine de belles surprises parfois et il faut y croire ! Je t’embrasse et pense bien à vous !

  2. Marinette dit :

    Ce nouveau parcours va commencer, plein d’espoir et de doutes.
    Allez, garde espoir, fonce !
    Je croise les doigts pour vous.
    Bises.

  3. Je me revois il y a deux ans disant : « j’essaie deux ans et puis après j’arrête et je passe à autre chose »… ! Ha, ha, ha… je sais maintenant que je suis prête à y passer des années encore s’il le faut. Bon, Lolo, tout ce que je peux dire c’est : putain, il faut que ça marche. Et j’aurais quand même tendance à souligner le positif : ce n’est en effet que le 2e essai en DD. J’espère de tout coeur que la RT tiendra ses promesses.

    • loLo dit :

      Ce qu’il y a de sûr et certain, c’est qu’on ne continuera pas 2 ans de plus, ni même un an d’ailleurs. Mais pour toi, c’est différent, l’opportunité d’un projet de don est porteur d’espoir, au début tout est possible ! Quand à nous, on verra, miracle ou pas miracle… on le saura bientôt… bises

  4. lilli dit :

    juste pour te dire que je suis toujours là, et que je suis toujours là pour y croire avec toi… ❤

    • loLo dit :

      oui je sais Lilli, je te vois et je vois ton petit garçon grandir… 😉 comme ceux de toutes mes « anciennes » copines de galère. Merci pour ton soutien, je t’embrasse fort !

  5. Lulu dit :

    Tu sais, ma loLo, j’ai lu ton billet au moment où tu l’a publié (oui, je suis accro… mais l’appli de mon tél ne m’aide pas à « déccrocher »).
    J’ai eu le coeur serré, la chaire de poule, les yeux humides et la haine (oui, c’est moche) au fond du coeur… Ne sachant quoi te dire, comment te le dire, j’ai préféré revenir. Alors je reviens, mais je n’arrive pas à relire ce billet…
    Car il me fait mal pour toi, pour moi, pour quelques autres aussi…
    Moi aussi, comme toi, je ne peux m’empêcher de compter :
    – les tentatives médicales (10 « seulement » mais b*rdel, 10 quand même),
    – les années « d’essais sérieux » (4 ans c’est rien dans une vie, mais c’est aussi une vie),
    – le nombre de couples d’ami/connnaissance/collègue/famille… devenus parents avant nous alors que ce n’était pas leur tour… mais le tien, le mien…
    Bref, je suis fatiguée. Je trouve tout ça injuste.
    Ton parcours comme celui de quelques autres (j’allais écrire tant d’autres, mais non et heureusement nous ne sommes finalement plus si nombreuses que cela, à rester sur le quai…) résonne en moi.
    Je te trouve courageuse, forte, pleine de ressources et ne peux qu’espérer à tes cotés que la RT t’apporte enfin votre enfant si attendu… qui aura tellement de chance de vous avoir comme parents.
    Désolée pour ce commentaire long et brouillon mais c’est le coeur qui parle, la tristesse dans l’âme mais l’espoir immense que cette seizième soit l’ultime, la toute dernière et qu’elle mette enfin un terme à tout ce bazar.
    Je t’embrasse fort, ma loLo.

    • loLo dit :

      Merci pour ce long et beau message ma Lulu, oui tout ceci est très injuste, et oui, je trouve aussi que plus le temps passe et plus on se sent seule sur ce quai, malgré les va-et-vient de ceux qui arrivent, ceux qui repartent, ceux ont la chance d’embarquer… J’espère aussi du fond du coeur que tu feras partie de ceux qui ont cette chance. Pour le moment, je suis heureuse de t’avoir à mes côtés en attendant notre tour… Je t’embrasse, tiens bon !

  6. Lilas dit :

    Je suis très émue par ton billet, je crois qu’il n’y a rien à ajouter…
    Mais c’est de tout cœur que je te souhaite bonne chance pour cette dernière aventure.
    J’aimerais tellement dans quelques temps lire sur ton blog de bonnes nouvelles.
    Bises Lilas

  7. Comme lulu, j’ai été prise aux tripes par ton article que je te savais en train d’écrire, je n’ai pas su répondre, et j’ai ressenti cette profonde injustice, j’ai réalisé toute l’ampleur de votre trop longue attente et si j’ai envie de te crier de ne rien lâcher, de garder espoir, c’est mon envie propre qui parle, je m’en rends compte et je comprends que tu sois à bout. C’est si dur. Mais peut-être auras-tu une belle surprise pour finir. J’ai aussi envie d’y croire pour toi. Mais nous avons parlé de tout ça déjà et ici, je me sens moins à l’aise pour te parler qu’en vrai. Je t’embrasse tendrement lolo. Quelle femme admirable tu es.

    • loLo dit :

      ohlala ma petite Ange, tu me fais rougir !! c’est gentil, je suis très touchée par ton message, tu as toujours les mots qu’il faut… j’ai de la chance, je suis bien entourée, la PMA aura eu un avantage indéniable, elle m’a fait rencontrer des filles supers ! Je t’embrasse

    • France dit :

      Oui, tu es une femme admirable, ma Lolo. Ton chéri et toi êtes si humbles et courageux dans cette longue galère…
      J’y crois, j’espère…. si seulement…

  8. fabienne dit :

    je sais,
    je comprends,
    je ressens
    et j’espère très fort ❤
    bisous d'espoir

    • loLo dit :

      J’ai envie de te dire tout pareil Fabienne, surtout aujourd’hui… je t’envoie des wagons de bonnes ondes pour les jours à venir, et ceux d’après ! bisous d’espoir pour toi aussi 🙂

  9. irouwen dit :

    LOLO aaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrgggggggggggggggggggggggggggghhhhhhhhhhhhhhhh
    Le cri qui sert à ce qu’il peut !
    Aller au bout c’est certain, il faut y aller si on s’en sens encore l’envie.
    Y aller, voir et attendre.
    Je vais faire ça avec toi, avec vous, voir et attendre.

    • loLo dit :

      Merci ma petite Irouwen qui es là et qui attends depuis si longtemps avec moi ! Attendons alors, nous savons faire 🙂 pis advienne que pourra comme dit l’autre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s