Monologue sur les femmes sans enfant

Voilà une vidéo que j’ai très envie de partager avec vous. Je l’ai écoutée plusieurs fois et je suis à chaque fois bouleversée.

Amélie Prévost, comédienne, auteure et slameuse québécoise vous livre un monologue qui dépeint avec justesse et vérité le regard posé par la société sur les femmes qui n’enfantent pas, par choix ou par circonstances de la vie.

 

Source : http://femmesansenfant.com/

Désolée d’avoir plombé l’ambiance hein, mais bon… moi je trouve que c’est magnifique.

 

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Humeurs et pensées, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Monologue sur les femmes sans enfant

  1. Tu as raison, c’est magnifique, même s’il m’a fallu réécouter pour tout comprendre. Es-tu sur un autre chemin ? Où en es-tu ? Comment te sens-tu ? Je me permets ces questions, sans exiger de réponses, une façon surtout de te dire que je pense à toi. Tendres baisers

    • loLo dit :

      Pour l’instant, je suis égarée comme elle dit si joliment. J’ai l’impression d’être arrivée tout au bout du chemin même s’il reste une dernière étape et là je cherche une issue de secours. C’est pas facile mais je trouverai. J’espère trouver de l’aide aussi, des groupes de soutien, d’autres personnes qui sont passées par là et qui ont fait le choix de renoncer. Ça n’a pas l’air de courir les rues… Merci pour ton soutien ma petite Ange.

  2. childless dit :

    Bonjour, je voulais vous remercier pour la video, je suis de celles qui n’ont pas d’enfant et malheureusement pas par choix. J’ai eu l’impression en parcourant les divers blogs que ça finissait toujours par marcher, qu’il fallait y croire encore et encore, etre juste patiente, qu’il fallait avoir du courage. Le veritable courage c’est celui qu’il nous faut avoir quand il n’ y a plus rien , plus d’espoir. Je suis pas sure que ce message vous reconforte, c’etait juste pour vous dire non, vous n’etes pas seule, meme si ça ne changera rien

    • loLo dit :

      En principe, ça finit souvent par marcher, pour les autres en tout cas. Je pense aussi qu’il faut énormément de courage pour renoncer après s’être si longtemps battu. Et je crois qu’à un moment donné, même si on n’a pas ce courage, c’est une question de survie. Je ne connais pas ton parcours mais je te remercie pour ton message, on se sent moins seuls…

  3. Nat dit :

    Très poignant…
    J espère que tu arrives peu a peu a te retrouver…et ton homme aussi j espère.
    Gros bisous

    • loLo dit :

      Tout doucement ma petite Nat. On essaie de se forger une carapace, on finit par s’habituer à ne pas réussir, ce qu’il faut maintenant c’est réussir à lâcher prise. On veut oublier la PMA, on veut passer à autre chose et commencer à vivre.

      • Nat dit :

        C’est bien de penser a avancer, il y a tellement de belles choses a faire dans la vie. Je suis très engagée dans la protection animale et la lutte contre la souffrance et la maltraitance animale, c’est le combat de ma vie depuis toujours. Tu vois pourtant je suis maman mais ce combat là c’est mes tripes, j aurai été encore plus militante si la vie en avait décidé autrement…
        Bien sur je sais que ta douleur restera mais ce que je veux dire c’est qu il y a des choses a faire pour l’atténuer, a commencer comme tu dis a penser a vous, profiter, vivre, découvrir, accepter tout doucement de changer vos projets…encore une fois je mesure la difficulté mais a un moment donné il faut le faire
        Bisous

  4. Ouh… Dur et émouvant et triste. « Une femme comme ci ou comme ça mais une maman avant tout ». ou comme quand tu lis dans le journal lors d’un accident qu’une « mère de famille » ou qu’un « père de famille » a été tué. Etait ce moins grave sinon peut -être ? J’ai même entendu un copain dire ça à propos de quelqu’un qui n’aimait pas, qu’il aimerait qu’elle meure mais a rajouté « non quand même elle a des enfants ». Ne comptons nous donc pas nous ? Parce que nos ovaires, utérus, la vie, la chance n’ont pas été (pas encore ?) avec nous ? Je suis de tout coeur avec toi, et j’espère que l’horizon va s’éclaircir, en RT ou ailleurs. Pour toi, pour moi, pour toutes celles qui espèrent encore, ou ont du renoncer… APo

    • loLo dit :

      Notre vie a moins de poids parce qu’on ne laissera personne orphelin (à part nos chers amis poilus). Il n’y a pas de bébé à bord, vous pouvez donc accélérer et nous rentrer dedans !… Moi aussi je suis de tout coeur avec toi Apo, je n’ai plus les mots qu’il faut pour t’encourager de manière positive, et ça sonnerait faux vu le bilan catastrophique de ma propre expérience, mais je suis de tout coeur avec toi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s