Angoisse de la séparation

Je reprends le travail en janvier. Bim, ça plombe hein ?!

Plus que deux mois pour profiter de mes bébés. Vous allez dire elle est gonflée, ça fait bientôt 12 mois qu’elle en profite, de quoi elle se plaint ???

Mais j’angoisse à mort et je redoute ce mois de janvier…

Ils ont commencé la crèche début octobre, ils y vont une fois par semaine, on a pensé que ça leur permettrait de commencer en douceur. Et aussi ça me permet d’avoir une journée pour faire ce que je ne peux pas faire le reste du temps : du rangement, du ménage, des lessives supplémentaires… me reposer ! A partir de la semaine prochaine, ils iront deux fois par semaine, sur les conseils des puéricultrices qui pensent que c’est nécessaire à leur adaptation, et… à la mienne. Parce qu’à partir de janvier, ils iront 5 longues journées par semaine !!! au secours !… c’est le lot de beaucoup de bébés, et il faut bien un jour envisager de reprendre une vie « normale », mais dans ma tête et dans mon coeur, ça a beaucoup de mal à faire son chemin.

Hier, quand j’ai laissé mes tout-petits (ils sont encore si petits !) à la crèche, Léo a pleuré pendant que j’allais chercher Gabriel (je n’arrive pas à les porter tous les deux en même temps et la poussette doit rester dans l’entrée). Il a beaucoup plus de mal que son frère, il pleure souvent… il avait l’air si perdu quand je suis partie… Ca m’a brisé le coeur ! Je me suis effondrée dans la voiture après les avoir laissés. Douze mois que nous passons toutes nos journées et (quasiment toutes les nuits) une bonne partie de la nuit… ensemble. Quand je pense que bientôt nous n’aurons plus qu’une paire d’heures « à nous »…

Je redoute aussi la reprise du travail car, (pour ceux qui ont suivi !), j’ai pris un nouveau poste peu de temps (un mois je crois…) avant de tomber enceinte. Oui j’étais tellement persuadée que notre dernière tentative en RT ne marcherait pas que j’avais accepté la proposition d’un poste plus « intense » et beaucoup moins flexible que le précédent. Encore un mauvais coup du destin car le poste que j’occupais avant m’aurait permis sans aucun problème de travailler à 80 % alors que maintenant c’est compliqué : je suis seule sur ce poste, et quand je ne suis pas là je ne suis pas remplacée (sauf en cas d’absence prolongée). C’est pour cette raison que je n’avais pas fait ma demande de 80 %…. jusqu’à hier. Depuis plusieurs semaines, ça tournait dans ma tête, et puis je me suis dit qu’il valait mieux demander et obtenir un refus, plutôt que d’avoir des remords une fois le travail repris sans avoir au moins tenté le coup… Je ne suis pas du tout sûre que ma demande va être acceptée, mais au moins je n’aurai pas de regrets… et même si c’est accepté, ça ne le sera que sur une courte durée à cause des restrictions budgétaires.

Voilà, en d’autres termes, je pense que je vais avoir encore plus de mal que mes petits à reprendre la vie active. (Ca me fait sourire de dire ça parce que que ma vie n’a jamais aussi active que depuis ces 12 derniers mois !)

Je crains aussi le changement de rythme, car au delà de la fatigue accumulée par les nuits sans sommeil, le programme crèche/boulot/maison me parait irréalisable.

Et pourtant il faudra bien que tout le monde s’y fasse…

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs et pensées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Angoisse de la séparation

  1. Profites bien de ces deux mois qui arrivent ! D’ici janvier ils auront encore grandit, et ce sera je l’espère plus simple pour tes petits, et toi 😉
    J’espère que tu auras le 80% souhaité, auquel cas, pas de regret d’avoir demandé, et ça c’est top !
    Des bises

  2. Lulu dit :

    Comme je te comprends… Cet article, j’aurais pu l’écrire -à la différence près qu’on n’a pas de place en crèche…-.
    Je ne reprends « que » en mars et je compte déjà les jours qu’il me reste avec ma fille. Courage.
    Et Bounty a raison. Dans 2 mois, ils auront encore grandi. Et puis avec la journée supplémentaire, ça va le faire ! Courage.
    Gros bisous à toi et tes merveilles.

  3. gvalerie1981 dit :

    Mes filles ont commencé la crèche à leurs 13 mois… J’ai ressenti la même douleur… Au début 2 journées, pour finir à leur semaine complète comme beaucoup d’enfants. Et plus l’adaptation se passait plus j’étais contente de les y laisser, et plus elles étaient contente d’y aller et plus du coup j’étais contente de les y laisser… Bref, tu auras compris quoi… Jade pleurniche toujours quand je pars le matin, mais plus par principe. Je sais qu’elles sont très bien dans cette crèche et qu’elles y font des tas de choses qu’on ne faisait pas à la maison. Par contre, pour le rythme en effet, quand tu reprends le boulot c’est… intense!

  4. Je te comprends ma belle
    J’ai vécu ça il y a pile un an
    Le premier jour de crèche en octobre j’ai pleuré devant les puer avant même de le laisser. Comme toi, II y est allé à mi – temps et ensuite à plein temps en janvier.
    Honnêtement ça semble insurmontable au départ, un vrai déchirement mais finalement on s’adapte tous et avoir une vie au dehors ça fait aussi du bien.
    Mes seuls bémol, c’est qu’ils sont bien crevés le soir et bien sûr on les voit trop peu. Mais quand on les a, ahhh le bonheur ! Et puis à la crèche ils ont accès à plein de jeux et activités et quand je vois mon petit qui est tout heureux je me dis que ça va. Bon on a une super crèche aussi 😉 et il ne fait pas des journées trop longues

  5. laur-a dit :

    Bonjour, je suis une lectrice de l’ombre… mais j’interviens juste, au cas où tu ne le saurais pas (je l’ai appris par hasard lorsque je me renseignais pour mon premier enfant), que ton employeur ne peut pas refuser le 80%, qui, jusqu’au 3 ans de l’enfant, est un forme réduite du congé parental. Sur la caf : http://www.caf.fr/ma-caf/caf-de-la-vendee/offre-de-service/petite-enfance/le-conge-parental-les-complements-de-la-caf
    « Votre employeur ne peut refuser le congé, même à temps partiel, mais la durée du travail et la répartition des horaires doivent être fixées en accord avec lui. » Il ne peut simplement pas te dire non. Après tu peux t’arranger avec lui pour les horaires ou jour ou demi-journée…. Alors t ul’auras c’est sûr 😉 ! Bon courage

    • loLo dit :

      Marci Laur-a pour ton message encourageant, on m’avait dit qu’on ne pouvait pas refuser mais je pensais qu’il pouvait y avoir des exceptions, pour des raisons de service… On verra bien ! Merci !

  6. Julie Vaillancourt Divilova dit :

    Bonjour, moi aussi je te comprends parfaitement, je suis passée par là avec ma petite Iseult en juin dernier (après 10 mois de congé de maternité), elle venait d’avoir 9 mois. Son intégration à la crèche (que nous appelons Centre de la Petite Enfance au Québec) a dû être très rapide (3 semaines, en commençant par 2 demi journées + une journée complète, puis 2 demi-journées et 2 journées complètes, puis 3 journées complètes, et finalement 4 journées complètes à mon retour car il y avait des jours fériés 2 semaines de suite). Mince consolation: la crèche se trouve à mon lieu de travail donc je sais que mon bébé est près de moi durant mes longues heures de travail et je peux intervenir rapidement s’il y a quoique ce soit qui cloche. Et le soir au retour à la maison vers 18h30, nous avons tout juste le temps de manger, prendre le bain et c’est l’heure du dodo (vers 20h, 20h30…). À présent, j’appréhende l’hiver car ce sera la première fois que nous devrons l’affronter au quotidien, et il s’annonce long et froid… (l’hiver dernier, nous ne sortions pas si le mercure était inférieur à -12 C, et bon, en gros nous sommes sorties une demi douzaine de fois pas plus… Dans ce temps-là je regrette l’année où j’ai étudié à Grenoble et où l’hiver était si doux) Bonne chance pour ton retour au travail!

    • loLo dit :

      Et tu as le droit d’aller voir ton pioupiou pendant sa journée de crèche ?! Nous ici c’est impossible. Oui je n’ose même pas imaginer vos hivers… Pourtant j’habite une région assez froide (très humide surtout) mais c’est un pays chaud en comparaison !

      • Julie Vaillancourt Divilova dit :

        Non, nous ne devons pas aller voir nos petits durant la journée (sinon ça serait le ‘free for all’ comme on dit par ici !) Mais au moins je sens la présence de ma fille et ça me réconforte 🙂 Il fait encore assez doux pour un début novembre (environ 14 C), mais je sais que ça ne va pas durer, alors nous profitons au maximum de cette température clémente avant l’arrivée du froid et de la neige!

  7. Banane dit :

    J’allais dire comme laur-a : le congé parental à temps partiel ne peut être refusé par l’employeur tant qu’on a un enfant de moins de 3 ans. Après il peut pinailler sur la mise en place, mais pas sur le fond.
    Bon courage pour la reprise!

  8. Lily dit :

    Je passe mon tour car je ne saurais pas quoi dire sur le sujet, mais je te fais de gros bisous.
    Lily.

  9. impatiente75 dit :

    Les filles ont raison, on ne peut te refuser le temps partiel… Donc si tu le sens comme ça, n’hésite pas.. Pour le reste, j’ai ressenti la même chose. 9 mois avec mon bébé, la reprise a été difficile, même si, une fois que j’y étais, ça m’a fait du bien, il faut le reconnaître.
    Ca parait insurmontable l’organisation, mais au final, ça se rode vite et bien, et les enfants sont bien plus souples que nous.
    Et quand ils grandissent, c’est encore plus simple… Mon fils a 26 mois, et le soir, on se retrouve, on joue, on fait plein de câlins…
    L’angoisse de séparation pour toi comme pour eux est normale. J’ai beaucoup pleuré au départ en laissant mon bébé. Et il a pleuré aussi. C’est une étape importante. Tu peux leur parler. Ca règle tellement de choses. On pense qu’ils ne comprennent pas mais en fait si !
    Bisous !

    • loLo dit :

      Pour ça, je leur parle beaucoup, tout le temps, mais c’est pas toujours évident de ne pas leur transmettre nos angoisses, même en prenant sur soi….
      Bon on croise tout hein !!!!! Bisous !

  10. maman dit :

    courage ma puce.. ne te stresse pas trop pour la reprise, çà se passera bien, oui les premiers jours çà sera dur, c’est sûr surtout pour toi comme je te connais…..mais les petits seront très bien entourés et si tu as le 80 %, les journées seront moins longues, tu as bien fait de demander.
    Je pense que les petits s’y feront, surtout Léo, avec un peu de temps…
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s